Le Front Républicain n’arrêtera pas le Front National

Depuis la qualification du Front National pour le second tour de la législative partielle dans la 4ème circonscription du Doubs face au Parti Socialiste, les médias ne cessent de rabâcher sur la fameuse question du « Front Républicain » face à un Front National accusé de tous les maux. Les pseudo-analystes fusent de toute part. Ils expliquent en quoi il est notre devoir d’appliquer systématiquement le Front Républicain pour sauver le poste de député du candidat PS. Ces mêmes « analystes » s’enferment dans une rhétorique intellectuelle qui ne répond en rien aux challenges auxquels la France est aujourd’hui confrontée.

A chaque élection depuis 2012, le Front National ne cesse de progresser, le vote contestataire est devenu petit à petit un vote d’adhésion. Les crises économiques et sociales qui secouent le pays et l’Europe en général, le manque de confiance vis-à-vis de nos dirigeants, une classe politique loin d’être exemplaire sont d’autant de facteurs qui grandissent et solidifient les rangs du Front National.

Certains pensent que le Front Républicain serait la solution pour faire prendre conscience du « danger » que représenterait le Front National. J’en doute, je dirais même que cela ne fait que renfoncer l’image du parti de Marine Lepen. Au lieu de comprendre les racines de ce mécontentement, d’analyser les symptômes afin de proposer de vrais remèdes, les partis « républicains » continuent de commettre les mêmes erreurs du passé.

L’UMP divisée montre que cet automatique Front Républicain ne fait plus recette. Pourquoi ne vante t-on pas le bilan du candidat Frédéric Barbier, qui défend les valeurs du Parti Socialiste ? Pourquoi ne critique t-on pas la candidate FN sur son bilan de mandat au Conseil Régional de Franche-Comté ? Au lieu de cela, nous nous enfonçons une fois de plus dans une démarche caricaturale qui ne fait qu’accentuer le rejet de la classe politique.

Pourquoi le Front National ne cesse de progresser ? Pourquoi de plus en plus de français se reconnaissent dans les idées véhiculées par Marine Lepen ? Je n’ai pas forcément les réponses à ces questions. Mais comment ne pas penser à toutes ces affaires tant médiatisées qui jette l’opprobre sur une partie de la classe politique ? Les permanences acquises par les députés grâce aux indemnités pour frais de mandat, le cumul des mandats, les affaires judiciaires et les indemnités cumulées de certains élus qui dépassent allègrement les 10 000 € par mois sont  des éléments qui favorisent le désamour des français pour les partis « traditionnels ». Sur le point des indemnités, comment un homme ou une femme, qui travaille dans des conditions très difficiles pour n’avoir à la fin un salaire tout juste capable de payer un loyer et à manger, peuvent se reconnaitre en des hommes et femmes qui gagnent des indemnités parfois indécentes et dont le bilan de leurs activité n’est pas toujours bien clair ?

Alors que certains s’inquiètent du score du Front National, comment ne pas se soucier de l’abstention de plus en plus importante, qui montre à quel point les français semblent dégoutés de la politique, qu’elle soit locale ou nationale ?

Au lieu d’appeler au Front Républicain, certains devraient peut-être balayer devant leur porte et se montrer exemplaire par rapport au mandat que leur ont confié les français. L’exemplarité, l’abnégation, la transparence et la loyauté vis-à-vis du programme présenté pendant les élections sont pour moi le meilleur moyen de redonner aux français la volonté de s’impliquer de manière constructive à la vie politique et redonner à ses élus une image beaucoup belle qu’elle ne l’est actuellement.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Publié le 06/02/2015, dans UDI, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :